• Sainte-Anne

Les étudiants du CiSA racontent leurs expériences de stages

Lachine, le jeudi 1er juin 2017 – Les valises à peine défaites ou les épreuves de films tout juste montées, les étudiants du Collégial international Sainte-Anne (CiSA) se sont donné rendez-vous les 26 et 27 mai derniers pour présenter le fruit de leurs projets de fin d’études lors de l’exposition Les Correspondances 2017.

85 projets ont été présentés, dont ceux-ci :

Préserver l’habitat des animaux en Australie
Passionnée par les voyages et toujours prête à partir à l’aventure, Marie-Pier L’Ecuyer n’a pas eu froid aux yeux et c’est vers l’Australie que son regard s’est tourné pour effectuer son stage. Cette étudiante en Sciences de la santé a décidé d’analyser l’environnement des espèces animales les plus vulnérables en Australie, comme les wallabies et les koalas. Son objectif était de comprendre l’influence de l’homme dans la vie de ces animaux et de comparer la vie de leurs semblables en milieu naturel et sauvage.

Les effets d’un monde dominé par les images
« Il y a trop d’images » est le projet mis en place et soutenu par Olivier Côté, étudiant au CiSA dans le programme Arts, lettres et communication, profil Créativité et innovation. N’écoutant que sa passion pour la réalisation vidéo, il a eu pour ambition, à travers son projet, de se questionner sur l’effet néfaste du surplus d’images dans notre société. Caméra à l’épaule, il a échangé avec de nombreux réalisateurs, dont Bernard Émond, dans différents domaines de production, afin d’apporter des pistes de solution et de proposer des issues possibles. Son projet prend la forme d’un film court qui vise à rejoindre les aspirants réalisateurs pour qu’ils réfléchissent sur leur rôle face à cet enjeu de société.

« Manger local à Montréal, c’est possible ! »
Notre mode de vie et notre alimentation ont une influence sur le monde qui nous entoure, croit pour sa part Maryeve K. Gouron, étudiante en Sciences humaines, profil Individu, droit et société. C’est pourquoi son projet porte sur l’agriculture urbaine et l’alimentation locale. Le projet « Manger local à Montréal, c’est possible ! » cherche à sensibiliser les Montréalais à l’importance d’un mode de vie plus local. Elle a aussi compilé toutes les informations réunies dans un documentaire qu’elle souhaite diffuser à large échelle afin de montrer que manger local est accessible et facile.

« Dans tous les programmes d’études, les étudiants ont la possibilité de réaliser un projet de recherche-action de quatre à cinq semaines, ici ou à l’étranger. C’est une expérience enrichissante qui forge leur conscience citoyenne, en plus de révéler leur sens de l’engagement, leur faculté d’adaptation, leur autonomie et leur créativité », a expliqué Rachel Gendron, directrice des études.

Un jury composé d’anciens du CiSA a aussi décerné des prix pour les kiosques « coup de coeur ». Les récipiendaires sont : en Sciences de la nature : Stéphanie Crête; en Arts, lettres et communication : Julien Constant Montfort et en Sciences humaines : Paul Roberge.

Pour consulter les blogues que les étudiants ont tenus durant leur stage, visitez : http://www.pearltrees.com/collegial/projets-fin-etude-2017/id17607813

À propos du Collège Sainte-Anne
Fondé en 1861, le Collège Sainte-Anne est reconnu pour son audace et son innovation pédagogique. L’institution propose une pédagogie active et des programmes d’études exclusifs. Réputé pour son volet international, l’établissement tisse depuis 2007 des liens avec des écoles partenaires sur les 5 continents. Pour stimuler la créativité des jeunes, Sainte-Anne a développé le Cours de demain, un modèle pédagogique innovant qui les place au centre du processus d’apprentissage. Sainte-Anne compte trois ordres d’enseignement : préscolaire-primaire (Académie Sainte-Anne), secondaire (Collège Sainte-Anne) et collégial (Collégial international Sainte-Anne).
Pour en savoir plus sur le Collège Sainte-Anne : sainteanne.ca

– 30 –
Source : Collégial international Sainte-Anne
Renseignements : Diane Jeannotte
Diane Jeannotte Communications
514 772-8019
dianej@djcom.ca

Mot-Clé