• Sainte-Anne

Vincent Riendeau termine 14e en demi-finale en plongeon à ses premiers Jeux olympiques!

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Lachine, le mardi 23 août 2016 – Tout Sainte-Anne a retenu son souffle, samedi midi dernier, alors que Vincent Riendeau, un ancien du Collégial international Sainte-Anne, s’élançait sur le tremplin de 10 mètres du Centre aquatique Maria Lenk, à Rio. L’athlète a obtenu la 14e position en demi-finale au terme de cette participation aux Jeux olympiques de Rio.

Pour le jeune natif de l’ouest de l’île de Montréal, âgé de 19 ans qui a grandi en admirant Alexandre Despatie et Émilie Heymans, cette participation olympique est un rêve devenu réalité. Sa médaille d’or à la tour de 10 mètres lors de la Coupe Canada 2016 de plongeon – Grand Prix FINA lui garantissait un laissez-passer pour Rio, mais il faut dire que Vincent n’a cessé de cumuler les exploits au cours des dernières années.

Tout lui réussit!
En 2015, il obtenait une médaille d’argent (10 mètres synchro) aux Jeux panaméricains, ainsi qu’aux Championnats du monde de la FINA. L’année précédente, il dépassait toutes les attentes en remportant une médaille de bronze (10 mètres) aux Jeux du Commonwealth. Ses prouesses lui ont d’ailleurs mérité le titre d’athlète masculin de l’année par Diving Plongeon Canada, en 2014.

« Nous sommes très fiers de Vincent et nous tenons à le féliciter pour ses formidables réalisations », a souligné M. Ugo Cavenaghi, président-directeur général du Collège Sainte-Anne. Vincent a pour devise : « Lorsqu’il n’y a pas d’ennemis à l’intérieur, les ennemis de l’extérieur ne peuvent pas t’atteindre. » Avec une telle force mentale et son grand talent, il ne fait nul doute que Vincent est promis à un bel avenir sur les tremplins du monde entier !

Pour suivre Vincent sur les réseaux sociaux :
Facebook.com/vince.riendeau.9
twitter.com/@riendeau_v
instagram.com/vinceriendeau

À propos de Sainte-Anne
Fondé en 1861 par les Sœurs de Sainte-Anne et fier de ses racines, le Collège Sainte-Anne est reconnu pour son audace et ses innovations. Figurant parmi les premières écoles au Québec à adopter le virage technologique et à implanter l’i-classe au secondaire, l’institution propose des programmes exclusifs pour que chaque élève puisse vivre sa passion. En matière d’environnement, Sainte-Anne abrite la première école secondaire canadienne certifiée ISO 14001. Réputée pour son volet international, l’institution a également tissé depuis 2007 des liens avec 23 écoles partenaires sur les 5 continents. Sainte-Anne comporte maintenant trois ordres d’enseignement : préscolaire-primaire (Académie Sainte-Anne), secondaire (Collège Sainte-Anne) et collégial (Collégial international Sainte-Anne).

– 30 –

Source : Collégial international Sainte-Anne

Renseignements : Diane Jeannotte
Diane Jeannotte Communications
514 772-8019
dianej@djcom.ca

Mot-Clé